top of page

Le Prix Mariano Abarca : Une cérémonie pour les luttes socio-environnementales au Mexique




Le 27 novembre prochain aura lieu la 4ème cérémonie pour la remise du prix Mariano Abarca 2022. Ce prix a été créé en 2019 avec deux objectifs : la commémoration de la mémoire de Mariano Aberca Roblero, ainsi que la valorisation des organisations et des communautés proposant des « Alter-Natos », c’est-à-dire des alternatives de l’organisation de la vie locale et qui luttent pour le droit de la nature.


Mariano Abarca est originaire de Chiapas au Mexique. En 2007, il voit s’installer dans sa région l’entreprise Canadienne Blackfire Exploration pour exploiter le minerai de barytine. Il s’est de suite impliqué en voyant les effets socio-environnementaux négatifs de cette activité sur sa ville. Cette résistance a suscité une réaction violente de la compagnie minière canadienne qui a essayé de le corrompre et de l’intimider pour faire cesser ces résistances. Blackfire est alors parvenu à le faire accuser et à l’emprisonner en utilisant de fausses accusations et avec la complicité des gouvernements locaux. Mariano Abarca est emprisonné pour 1 semaine en août 2009 puis relâché grâce à la mobilisation nationale et internationale pour sa cause. Cependant, la confrontation entre les deux parties ne s’arrête pas là et Mariano Abarca est assassiné devant le restaurant familiale à Chicomuselo, Chiapas, par des employés de la compagnie le 27 novembre 2009. Les auteurs du crime ont été rapidement relâchés et Blackfire, qui a donné l’ordre, n’a jamais fait l’objet de poursuite malgré un lien évident.

A ce jour, la famille Abarca essaie de réparer cette injustice en portant son cas devant la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme. En effet, accompagnés par le Centre des Droits Humains de l’Université de Chiapas, Otros Mundos, les proches de Mariano ont porté plainte en 2017. La défense de l'État Mexicain est de dénoncer l’intervention de l’ambassade canadienne dans la défense des intérêts de l’entreprise de son pays. L’affaire a donc fini par atteindre en 2018 la Cour Fédérale Canadienne et pour la première fois le gouvernement Canadien est directement accusé d’homicide par action ou omission.

C’est dans ce contexte qu’en 2019, à l’occasion des 10 ans de commémoration du meurtre de Mariano Abarca, que le prix de défense environnementale du même nom a été créé. Depuis, chaque année, il récompense et rend visible les actions menées par des communautés et des organisations qui soutiennent des valeurs conformes au développement durable et aux droits humains. En 2019 et 2021, il a récompensé des organisations autochtones qui se battent pour défendre leurs territoires et leurs droits. En 2020, en l’honneur de Mariano, le prix a été remis au réseau mexicain des personnes touchées par l’exploitation minière, le Front Populaire en Défense du Soconusco (FPDS). Pour la quatrième fois, le prix sera remis le 27 novembre 2022 dans l'État de Chiapas.



Léna Pryen





15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page