top of page

Sexisme ou inégalité ?

Dernière mise à jour : 27 sept. 2020


Cet article s'inscrit dans le cadre de la Semaine Contre le Sexisme ayant eu lieu du 9 au 15 mars 2020.

Le 25 juillet 2020, Harvey Weinstein a été reconnu coupable de viol et d'agression sexuelle, il risque jusqu’à 25 ans de prison et sa sanction pénale sera fixée le 11 mars 2020. Cette affaire a été le départ de bon nombre d’affaires liées aux inégalités entre les hommes et les femmes. Elle a donné naissance au mouvement #metoo qui a permis la libération de la parole des femmes. Et plus récemment, la publication du livre de Sarah Abitbol, Un si long silence, a mis fin au mutisme sur les viols dans les milieux sportifs. Le sexisme peut être considéré comme une « attitude discriminatoire adoptée à l'encontre du sexe opposé », le sexisme a toujours existé quelle que soit l’époque. Mais à travers la question du sexisme, le véritable débat de fond est l’inégalité entre les hommes et les femmes. Je vous propose à travers plusieurs histoires de vous montrer les inégalités ayant existé ou encore existantes.


***


Les femmes et la politique


La femme est-elle négligée dans le domaine politique ? La femme est-elle sous représentée ou absente de la scène politique ?


La distinction homme-femme a été introduite dans l’article 1 de la Constitution de 1958 lors de la révision constitutionnelle du 25 juillet 2008 : « (…) la loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales.». Cette décision a été très controversée, notamment par le Conseil Constitutionnel qui ne souhaitait pas voir une distinction au sein de la nation française, car cela est contraire au principe d’unité et d’indivisibilité de la République Française expressément énoncée dans ce même article 1 « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale (…). ». Cependant, on peut considérer ce nouvel article comme une mesure provisoire ayant pour but de mettre sur un pied d’égalité les hommes et les femmes, jusqu’à ce que ce principe soit ancré dans les moeurs de la société.

Les inégalités entre les hommes et les femmes ne datent pas d’aujourd’hui, c’est un combat qui a toujours existé, en témoigne la rédaction d’une Déclaration des Droits de la Femme et la Citoyenne par Olympe de Gouge, en 1790, notamment soutenu par Condorcet et par des femmes anonymes dans les cahiers de doléances. Cette déclaration a inscrit la distinction entre les hommes et les femmes en vue de l’égalité bien avant la révision constitutionnelle de 2008.


Le 1er août 1980 est un jour important pour l’égalité entre les hommes et les femmes. En effet c’est le 1er août 1980 que pour la première fois, est élue à la tête d’un État constitutionnel, une femme, Vigdís Finnbogadóttir, en tant que Présidente de l’Islande. Cette élection fait suite au Women's Day off, durant lequel 90% des femmes d’Islande se sont arrêtées de travailler qu’elles soient femmes au foyer ou boulangère, pour montrer aux hommes islandais que sans les femmes ils ne vont pas bien loin. Vigdís Finnbogadóttir se maintiendra à son poste de présidente pendant 16 ans, en faisant un des plus longs mandats présidentiel dans l’histoire moderne, en comparaison : le mandat présidentiel de François Mitterrand a duré un peu moins de 14 ans. Vigdís Finnbogadóttir, poursuivra son combat pour l’égalité homme-femme en fondant en 1996, le Council of Women World Leaders qui regroupe des femmes ayant occupé ou occupant la fonction de chef d’État ou de gouvernement.


Les femmes et la justice


Il y a pas si longtemps, en 1967, la Cour de Cassation a considéré qu’une femme qui a repoussé un homme ivre qui le harcelait dans la rue et qui par malchance s’est cassé la jambe (Cass. Crim., Cousinet, 16 février 1967) était fautive. Il est vrai que les moeurs des années 1960 étaient très différentes de celle de 2020, mais est-ce que 60 ans d’écart peuvent justifier la conduite injuste de la Cour de Cassation dans cette affaire ?

Actuellement, c’est la correctionnalisation des viols qui fait débat. Normalement, les viols sont qualifiés de crimes et doivent passer devant la Cour d’Assises mais par manque de temps et pour désengorger les tribunaux, le Ministère Public a pris l’habitude de «correctionnaliser le viol», c’est-à-dire de faire passer le viol de crime à délit, en transformant le viol en agression sexuelle. «Correctionnaliser le viol» conduit aussi à diminuer la peine de l’agresseur ou du violeur, lui offrant ainsi une justice plus clémente.


Les femmes et l’Académie Française


Maintenant, parlons d’une institution très connue, l’Académie française. En 1760, il a été proposé que quatre sièges sur quarante soient réservés aux femmes, mais cette proposition a été rejetée. En 1910, la candidature de Marie Curie sera aussi rejetée. Il aura fallu attendre 1980 pour qu’une femme soit enfin élue au sein de l’Académie Française.

Marguerite Yourcenar sera élue en 1980 mais son élection a fait grand débat parmi les phallocrates de l’académie, il aura fallu l’intervention du chef d’État de l’époque, Valéry Giscard d’Estaing pour permettre à Marguerite Yourcenar de siéger sous la coupole. Son élection sera le fait de compromis et elle sera élue à une voix près.

Lors de l’élection de Marguerite Yourcenar, l’Académie Française a décrété qu’«immortelle» et «académicienne» devront s’écrire au masculin. Ceci étant un cheval de bataille de l’académie qui refuse tant bien que mal la féminisation des noms de métiers. En 2019, l’Académie Française accepte que «boulangère», «ouvrière» ou «esthéticienne» s’écrivent au masculin mais elle refuse que les métiers comme «députée», «sénatrice» ou «écrivaine» s’écrivent au masculin.

Le 17 octobre 2019, la neuvième femme a fait son entrée dans cette célèbre académie de l’Institut de France, mais on peut s’étonner que depuis sa création en 1635, l’académie n'a accueilli que 9 femmes sur ces sièges de velours vert. Vestige d’un ancien passé dont le but est de fournir un dictionnaire tous les cinquante ans, reflétant peu les évolutions de la langue française et la faisant parfois régresser. Les femmes sont encore moins représentées dans les autres académies de l’Institut de France.


Les femmes et les sciences


Est-ce que tous les hommes méritent leur prix Nobel ? Est-ce que tous les hommes méritent leur succès ?


Aujourd’hui seulement 5% des prix Nobel ont été attribués à des femmes, il est même apparu que certains prix Nobel, attribués à des hommes, l’ont été que grâce à l’aide de femmes sans que celle-ci ne soit récompensées pour leurs recherches.

On peut citer comme exemple, Lise Meitner, dont les recherches ont permis de découvrir la fission nucléaire, aujourd’hui utilisée dans les bombes nucléaires, en collaboration avec Otto Hahn. Malheureusement Otto Hahn sera récompensé du Prix Nobel de Physique en 1944 tandis que Lise Meitner ne recevra aucune récompense. Elle dira d’ailleurs qu’«être une femme à Stockholm n’était pas bien vu». En plus d’être une femme, Lise Meitner était Juive, ce qui l’empêchera encore plus de recevoir un prix Nobel, doux mélange d’antisémitisme et de sexisme pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Ensuite, on peut épiloguer sur Katherine Johnson, «figure de l’ombre» à la NASA dont les connaissances en mathématiques et en informatique surpassaient celles des hommes de la NASA et dont l’apport au succès des missions Apollo des années 1970 a été placé sous silence. Katherine Johnson en plus d’être une femme était afro-américaine, son combat a donc été encore plus dur pour réussir. Avant d’intégrer la NASA, elle a étudié à l’université mais son entrée en tant que femme afro-américaine a aussi fait débat et elle a pu entrer à l'université en 1938 que sur décision de la Cour suprême des États-Unis, en faveur de l'intégration d'étudiants noirs dans un État américain où la ségrégation existait encore. Un film lui sera dédié (Les figures de l’Ombre © Disney) ainsi qu’à ses collègues et elle recevra la médaille présidentielle de la Liberté, en 2015, des mains de Barack Obama. On peut remarquer que la reconnaissance de son travail fut longue mais elle a le mérite d’exister. Elle est morte récemment, le 24 février 2020, en ayant reçu la reconnaissance pour ses travaux.


Les femmes et les études


Un rapport de 2013 sur les chiffres clés de la parité dans l’enseignement supérieur et la recherche montre que plus le poste est élevé plus la proportion de femmes dans l’éducation nationale est faible, comme le montre le fait que 85% des présidents d’université sont des hommes. Pourtant les graphiques montrent que le nombre de femmes est supérieur au nombre d’hommes dans toutes les matières universitaires, excepté le sport et les sciences fondamentales (chimie et physique). Il est injuste que les femmes soient sous-représentées dans la filière scientifique alors que comme je l’ai montré plus haut, la femme est tout aussi ingénieuse que les hommes quand il s’agit de sciences. Ceci est dû au fait que la psychologie sociale conduit à une surreprésentation des femmes dans les filières littéraires, et des hommes dans les filières scientifiques. Par ailleurs une étude du Haut Conseil de l’Égalité à montré que 6 femmes sur 10 avaient déjà subi des violences sexistes ou sexuelles dans les écoles d’ingénieurs.

En outre, une statistique de l’INSEE publiée le 05 mars 2015, montre que « les femmes sont plus scolarisées et diplômées que les hommes, mais qu'elles sont davantage au chômage » et ceci quel que soit l’âge.


***

À tort, on pourrait penser que le sexisme est un débat sur l’identité sexuelle de la personne mais ce n’est pas approfondir le sujet car derrière les revendications féministes se cache plutôt une revendication égalitaire vis-à-vis des hommes. Ces questions et ces problèmes sur l’égalité homme-femme nous montrent qu’il existe encore quelques fossés entre la vision idéaliste de la société actuelle et de la réalité, cependant ces différences tendent à disparaître. Il existe tant d’autres exemples de femmes qui cherchent à s’émanciper de la tutelle des hommes sans que leurs combats soit exposé au public, et qui pourraient mériter d’être citées.


Alexandre Robba

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page